Xishuangbanna

Située à la frontière avec le Vietnam, le Laos et le Myanmar, la région du Xishuangbanna (accès via Jinghong) représente la région la plus tropicale pour tout voyage en Chine. Avec ses forêts, sa jungle luxuriante, ses champs de canne à sucre, ses arbres de bambous et ses jolis villages de minorités, on pourrait se croire dans n’importe quel pays d’Asie du Sud Est. Mais c’est toujours la Chine, les Han comptent ici pour 30% de la population locale. Les 70% restant sont constitués par les nombreuses minorités présentes, comme les Bai majoritaires, ou encore les Hani, Lahu, Yi, Bulang, Jinuo ou Yao. Jinghong n’est par le site le plus intéressant. A votre arrivée dans la capitale du Xishuangbanna, dirigez-vous dans la campagne environnante, pour découvrir lors d’une randonnée ou d’une exploration à la journée ces formidables minorités, et leurs beaux villages et marchés colorés. La région du Xishuangbanna est aussi connue pour son thé Pu’er, l’un des plus meilleurs thés au monde. Vous pourrez visiter de nombreux champs de thé dans la région, dont ceux de Jing Mai Shan classée à l’UNESCO, et bien sûr effectuer une dégustation dans l’un des nombreux salons de thé de Jinghong. Vous trouverez plus d’informations sur la meilleure période pour voyager à Jinghong et la région de Xishuangbanna sur la page Météo Jinghong.

Temples et pagodes

La majorité des villages du Xishuangbanna sont de confession bouddhiste, on trouve donc invariablement, souvent en haut du village, un temple ou une pagode, le plus souvent de confession Theravada. Impressions de Cambodge, Laos ou Birmanie, ces pagodes d’or ornent de nombreux villages, jouant avec les lumières des débuts ou fin de journées, à travers la luxuriante végétation. L’accès aux lieux de culte est en général libre, ne manquez pas d’ôter vos chaussures avant de pénétrer dans les temples, vous trouverez des nattes pour les chaussures à l’entrée. A l’intérieur l’atmosphère est calme et sereine, différents Bouddhas aux sourires de profonde compassion accompagnant les prières des fidèles. Les cérémonies sont chantées et souvent dansées, de grands gongs de métal et des percussions de bois gigantesques accompagnent les prières, chants et légendes. Vous trouverez souvent une boite aux dons pour le temple, il est de bon ton d’y glisser quelques billets en partant. Quelques pagodes sont tout à fait exceptionnelles, les bois sculptés ont des milliers d’années, les enchevêtrements des charpentes sont incroyables, ces bâtiments sont de véritables œuvres d’art. De petites écoles de langue locale enseignent la culture traditionnelle aux jeunes des minorités qui à l’école apprennent le mandarin en priorité. Ne manquez pas la découverte de ces lieux agréables, emplis de belles surprises, au fil de vos promenades dans les différents villages.

Anciens théiers du Xishuangbanna

Lorsque l’on se perd dans l’immensité des montagnes du thé dans la région du Xishuangbanna, on trouve de nombreux villages et de très grandes forêts où poussent entre autres les Camelia Sinensis, théiers de souvent quelques centaines d’années. L’écosystème y est très ancien et parfaitement équilibré, les arbres les plus anciens tout comme les plus jeunes sont soignés et récoltés tout au long des saisons. La promenade au travers de cette forêt, sur la petite route pavée, est un bonheur des sens pour tout amateur de nature luxuriante.

L’accès à cet espace naturel conservé de 730 hectares se fait depuis un des deux bouts de la route interdite à la circulation, et la promenade se fait soit en descente, soit en montée, selon votre sens de visite pour la journée. Cette forêt est collective, c’est à dire que chaque membre de la communauté est autorisé à venir en récolter les fruits. De nombreux théiers ont ici plus de mille ans.

Quand la récolte est issue des théiers les plus jeunes, de 200 ans environ, le kilo se vend 600 RMB tandis que les feuilles des arbres plus vieux peuvent se vendre plus de mille yuans le kilo, selon la zone de pousse et la saison. Les récoltes du thé ont lieu au printemps et en automne chaque année, si vous séjournez dans la région à ce moment, vous pourrez participer à la cueillette, le séchage et même faire votre propre galette de Pu’er authentique à laisser mûrir avec l’âge !

Xishuangbanna : nos destinations et visites

Xishuangbanna : tous nos circuit​s