Jingmaishan

Photos de Jingmaishan et villages alentours

Présentation de la montagne Jingmaishan

La montagne Jingmai, situé à 1600m d’alitude, est une des six montagnes productrices de thé de la région du Xishuangbanna. On y trouve les habitants cultivateurs de thé des ethnies Dai et Bulang. Les Bulangs sont là depuis plus de 1400 ans. C’est au 18ème siècle que la région fut annexée par le gouvernement central et un commerce important de thé et de chevaux mis en place avec les populations des hautes terres tibétaines, jusqu’en Inde.

Le sommet de la montagne Jingmaishan a une majorité de vieux arbres. Cela se ressent dans la tasse: plus de caractère, plus d’amertume, plus de puissance. La culture du thé se planifie à long terme, les producteurs actuels travaillent pour leurs petits enfants. Un théier ne donne de thé acceptable qu’à partir de 50 ans. Les jeunes arbustes sont surtout destinés à faire du Shu Cha (Pu Er cuit) ou entrent dans les mélanges des grandes manufactures.

Toute la montagne, très vaste, est parsemée de petits villages traditionnels avec chacun sa pagode bouddhiste ou son temple. On y accède par une route forestière pavée à travers les forêts de théiers anciens. Ne manquez pas de vous arrêter vous promener dans les villages, à la rencontre des habitants et de leur mode de vie tropical. Les pagodes et temples offrent quelques très belles surprises, des bois sculptés de plusieurs centaines d’années, et quelques cérémonies chantées de grande intensité.

Village Wengji

Tout petit village d’ethnie Bulang fait de nombreuses maisons de bois dans la tradition architecturale de cette minorité. La promenade y est très agréable, le village est fleuri et certaines maisons sont en rénovation ou reconstruction, ce qui permet de voir les artisans au travail. On y croise des femmes fumant le cigare local, fait de feuilles de tabac séchées. Les costumes sont brodés et colorés, les habitants sympathiques, le village superbe. On trouve un petit marché en haut du village sur le parking, où l’on peut se procurer le thé des familles et quelques objets typiques. Tout en haut du village se trouve le temple, qui possède une belle grande terrasse pour avoir un aperçu général du petit village et de la montagne environnante. Une étape très agréable et dépaysante dans la montagne, à la découverte des différentes minorités. L’accès au village est libre, il y a une toute petite maison d’hôtes très simple dans le village, pour les amateurs d’immersion totale dans la vie locale…

Village Nuogang

Autre village de la montagne Jingmai, très coloré, de minorité Aini, que l’on retrouve le long de la frontière Vietnamienne dans les rizières en terrasses. Les maisons sont également traditionnelles, d’architecture typique de la minorité. La promenade est également libre dans le village, profitez-en pour rencontrer les habitants, découvrir leurs foyers, leurs habitudes de vie et leurs méthodes de travail. La communication reste limitée car le niveau de mandarin de shabitants reste basique voir nul, les guides ont moins de mal à communiquer avec eux s’ils possèdent des rudiments de patois locaux, mais cela reste très basique. Les musées de Jinghong fournissent de nombreuses explications sur les différences architecturales, vestimentaires et culturelles des minorités, ainsi que sur leurs histoires et origines au travers des âges.

Village Lahu

Situé dans une vallée voisine de celle de Jingmaishan, ce petit village est reconnu pour la qualité de ses chants, danses et spectacles traditionnels. Lové dans une vallée aux cultures riches et diversifié, le village est constitué de maison de bois aux toits typiques habitées par de sympathiques agriculteurs et artistes locaux en costumes colorés. La ballade dans le village est libre, sans droit d’entrée, et vous pourrez si vous le désirez organiser et participer à un spectacles de danses et chants traditionnels (à organiser à l’avance ou en arrivant). Les habitants de ce villages sont réputés pour leurs spectacles vivants et rythmés. La place principale offre une scène parfaite pour ces festivités, on trouve une église tout en haut du village. C’est une très belle vallée plantée de thé, de rizières et de diverses cultures tropicales, une étape hors des sentiers battus, à la découverte de la vie locale.

Jingmaishan : visites alentours

Jingmaishan : tous nos circuits et voyages