Temple Ringha

Selon la légende, un vénérable moine bouddhiste aurait pris le chemin du Tibet pour y effectuer un pèlerinage en compagnie de sa chèvre. Après 3 années de voyage, ils auraient atteint la vallée de Ringha où la chèvre refusa de continuer le chemin plus loin. Le moine se rendit compte qu’il avait trouvé là une terre sacrée, et décida d’y bâtir un temple sur une colline situé au milieu de cette jolie vallée.

Hormis cette légende, l’origine du temple de Ringha (aussi appelé « le temps des 5 bouddhas de la sagesse » ou Dao Bao Si) reste mystérieuse, mais il garde une place primordiale dans la communauté tibétaine qui le considère comme l’un des 5 monastères tibétains les plus importants du Yunnan.

Vieux d’au moins 700 ans, le temps a été visité par le 5ème Dalai Lama qui y médita. Alors que les bâtiments principaux furent détruits pendant la révolution culturelle (1966-1976), les villageois ont trouvé les fonds nécessaire pour rebâtir le hall principal, une simple et modeste structure. Malheureusement, on ne compte que 3 petits statues originales dans le temple. Une donation lors de votre passage est fortement conseillée pour l’entretien des lieux.

Plusieurs pratiques religieuses sont associées au Temple Ringha. Les croyants viennent ici pour prier pour obtenir une bonne santé, guérir les maladies et bénir leurs enfants. Pour accumuler un bon karma, des poules et d’autres animaux y sont emmenés et laissés en liberté. Après cela, les croyants font la kora dans le sens des aiguilles d’une montre autour de la colline et prient pour que leurs vœux soient exhaussés.

Des milliers de drapeaux de prières tibétains flottent au vent autour du monastère. Il souffle en continue sur les prières et mantras inscrits sur les drapeaux en offrande aux dieux, perpétuant les prières de ceux qui ont posés ces drapeaux sur la colline.

En descendant, vous passerez par un escalier bordé de moulins à prière, avec les inscriptions du mantra « Om Mani Padme Hung » sur chaque cylindre, invoquant l’attention et les bénédictions de Chenresig, l’incarnation de la compassion. Les tibétains pensent que chaque rotation des moulins à prière récite à leur place le mantra qui y est inscrit. En tournant ces drapeaux, les fidèles accumulent du mérite, remplacent leur actions négatives par des actions positives, et améliorent leur karma pour leur prochaine vie.

L’accès s’effectue en voiture depuis Shangri La (40 minutes de route). Une Jeep est nécessaire pour rejoindre le temple Ringha car la route est en mauvaise état, surtout lorsqu’il pleut. Depuis Shangri La, il est également possible d’y accéder à pied. C’est une belle balade à travers collines, vallées, prairies de yaks et un petit village tibétain où vous pourrez vous arrêter et vous revigorer avec une bonne tasse de thé au beurre de Yak !

Le temple Ringha se situe tout à côté du Banyan Tree Ringha et de la chambre d’hôtes Liotard.

Temple Ringha : visites alentours

Temple Ringha : tous nos circuit​s