Jean-Claude et Jeannine – Shanghai, Yansghuo, Yunnan (21 jours)

Avis Jean-Claude et Jeannine Yunnan

Shanghai – Suzhou – Yangshuo – Kunming – Jianshui – Yuangyang – Luchun – Jinping – Mengzi – Tonghai – Canton – Hong Kong

 

« Attirés par les marchés de l’Afrique Noire ou de l’Amérique du Sud et enthousiasmés par un récent séjour à Pékin, nous étions à la recherche d’un voyage au Yunnan. Voyage où nous voulions concilier découverte des minorités du Yunnan rural et refaire le périple d’un Français qui avait participé à la construction de la ligne de chemin de fer Kunming-Hanoi il y a 100 ans. Ce français avait effectué des milliers de photos et d’écrits de son séjour avec femme et enfant et avait ramené intactes les plaques photos. Tous ces témoignages du passé étant en notre possession, il était passionnant de découvrir et refaire des photos des mêmes lieux un siècle plus tard.

Nos objectifs annoncés, il fallait trouver un voyagiste pour organiser ce voyage. Internet est là, et différents prestataires ont été con- tactés. Mais Paul et Man ont été les seuls à coller à notre projet. 5 à 6 courriels ont callé notre périple. Du sur mesure pour pénétrer cette richesse humaine et cette merveilleuse région du sud du Yunnan, dans une confiance réciproque. Le contrat env- oyé nous avons réglé finan- cièrement nos deux jeunes organisateurs que le 7ème jour de notre voyage, lors de notre rencontre à Kunming.

Visites et transferts à Suzhou, Yangshuo, Kunming, Canton, Hong Kong, hôtels, voitures, avions se sont déroulés sans le moindre problème, sur simple présentation du passeport.

Mais le meilleur de notre voyage a été la découverte et l’authenticité complète de cette région du Yunnan jouxtant les frontières de la Thailande, du Laos et du Vietnam. Paul et Mam nous avait programmé la découverte de régions inédites, dans des paysages superbes où vivent de multiples minorités aux habits variés et très colorés. Notre soif de couleurs, de marchés locaux a été complètement étanchée, ici des camaïeus de bleu, là d’orange, rose et noir ou rouge, des minorités Yi, Hani, Miao, Yao, Dai, des marchés où toutes les femmes et les enfants portaient l’habit traditionnel, une ballet humain fourmillant qui a énivré tous nos sens. Dans ces marchés où s’échangeaient toutes les productions locales , des fleurs à manger, du bois, des habits, des buffles, cochons, ou les pharmacopées locales : herbes, serpents, champignons ou grands lézards, nous n’avons jamais rencontré un seul touriste.

Nous avons apprécié la souplesse du voyage, au fil des découvertes et en fonction des dates (calendrier lunaire) des marchés, il nous a été à plusieurs reprises été possible de changer d’étapes et d’hôtel. On n’oubliera pas de si tôt, ces échanges d’amitié à Tonghai, avec ses femmes aux petits pieds, qu’on a rencontrées dans leur maison. En particulier cette mamie de 93 ans, mariée à 13 ans, qui nous a présenté sa collection de chaussures fabriquées par elle-même, qui nous a parlé ce cette « tradition », qui s’est déchaussée et rechaussée, tout en nous invitant à partager son repas.Ah, excusez nous, on a oublié de vous précisez que nous ne parlons pas le Mandarin, mais Paul et Mam, nous avait trouvé, outre un chauffeur et un guide anglais-chinois, une étudiante belge : Clémence apprenant le chinois à Pékin, cela nous a facilité énormément l’approche et le contact avec les populations locales.

Merci à Paul et Man, de nous avoir concocté ce voyage, merci pour nous avoir offert cette dernière soirée à l’ancienne gare de Kunming. Nous vous souhaitons pleine réussite pour la toute jeune société de voyages que vous venez de créer. Nous ne doutons pas que votre complémentarité professionnelle est une excellente base fondamentale pour satisfaire pleinement les demandes les plus variées de vos clients ».

Jean-Claude et Jeannine GREMIAUX

avis précédent :

avis suivant :